15/4/10

Ninots i internet


S'acaba de publicar a França un llibre de Guillaume Doizy (que s'encarrega de la web Caricatures et caricature) que investiga la relació entre el dibuix de premsa i internet. A través d'un munt d'entrevistes a autors de tot el món, intenta analitzar com és que les noves tecnologies incideixen en una matèria com el dibuix d'humor a la premsa. El llibre, Dessin de presse et internet, amb pròleg de Jean-Claude Gardes, de l'EIRIS, analitza la presència de l'humor a internet, els recursos digitals on hom pot trobar ninots, la manera com els dibuixants es plantegen la seva visibilitat a la web, la reacció del lector, la desaparició de fronteres i els conflictes que pot generar la lliure circulació de les imatges, o la preocupant desaparició dels dibuixos "orignals" quan els creadors ja dibuixen les seves imatges directament a l'ordinador. Ah, la il.lustració de coberta és del bon amic Marc Large, i a dins hi ha una entrevista i un dibuix d'un tal Kap...

Se acaba de publicar en Francia un libro de Guillaume Doizy (que se encarga de la web Caricaturas te Caricature), con prólogo de Jean-Claude Gardes, del EIRIS, que investiga la relación entre el dibujo de prensa e internet. A través de un montón de entrevistas a autores de todo el mundo, intenta analizar cómo es que las nuevas tecnologías inciden en una materia como el dibujo de humor en la prensa. El libro, Dessin de presse et internet analiza la presencia del humor en internet, los recursos digitales que se pueden encontrar muñecos, la forma en que los dibujantes se plantean su visibilidad en la web, la reacción del lector, la desaparición de las fronteras y las problemáticas que pueden generar la libre circulación de las imágenes, o la preocupante desaparición los dibujos "orignal" cuando los creadores ya dibujan sus imágenes directamente en el ordenador. Ah, el dibujo de cubierta es del amigo Marco Large, y en el interior hay una entrevista y monigote de un tal Kap...


La révolution technologique, médiatique et sociologique de l’Internet et du web bouleverse de manière considérable notre rapport à la connaissance, à l’histoire, à l’espace et au temps. Le monde réel dispose aujourd’hui d’un double virtuel dont la croissance s’avère irrépressible et déjà envahissante. L’emballement numérique qui accompagne la seconde mondialisation de l’économie - et celle des esprits qui en découle -, impose à la société de s’adapter. En ce début de XXIe siècle le dessin d’actualité, l’image satirique, le cartoon éditorial, héritiers de Lucas Cranach, Gillray, Daumier et Thomas Nast, passent irrésistiblement du papier au web, dans un élan incertain, confrontés à la réalité économique, sociale, politique et culturelle. Comment le dessin de presse aborde son âge numérique après avoir brillamment vécu son « âge de papier » ? Quelles conséquences pour les dessinateurs confrontés à une concurrence accrue et à un public de plus en plus mondialisé ? Face à l’océan d’images présentes par milliards sur la Toile, quelle place pour le lecteur devenu internaute et nomade, anonyme et ubiquiste, de plus en plus soumis aux règles impérieuses de l’interactivité ?

Guillaume Doizy, Dessin de presse et Internet, préface de Jean-Claude Gardes, Eiris (Université de Bretagne Occidentale), 2010, 240 p., 10 euros.

Bon de commande

Sommaire:

PREFACE (Jean-Claude Gardes)

INTRODUCTION

Le dessin de presse face à la Toile

Les fulgurants progrès du web

DU PAPIER AU WEB, UN TRANSFERT DU DESSIN EDITORIAL QUI SE GENERALISE

Les réserves de la presse nationale en France

La presse régionale se montre moins timorée

L’Europe au diapason

Amérique du Nord : le cartoon omniprésent sur le web

Du journal au groupe de presse

Du groupe de presse aux syndicates

L’Afrique loin du web

Les Pure players ouverts au dessin de presse

SITES ET BLOGS DE DESSINATEURS : UNE PRESENCE MULTIFORME

De Daryl Cagle à nos jours

Sites collectifs : une profession qui se structure sur la Toile

Une présence incontournable : quel bénéfice pour le dessinateur ?

Trouver son public et dialoguer avec lui

Forme et contenus : réédition ou inédit, site ou blog ?

Le droit d’auteur à l’heure du virtuel

Une source iconographique et informative pour le dessinateur

Désenclavement : l’artiste face à la mondialisation

Liberté d’expression et choc des cultures

Economie et gratuité : les limites du web

UN RAPPORT A L’IMAGE INEDIT

Un dessin d’actualité spécifique au web ?

La longue marche des « animation sketches »

Le web, une caisse de résonance… sans écho ?

Dévaluation de l’œuvre dématérialisée

Pléthore et dilution du dessin d’actualité en ligne

Décontextualisation

Adaptation – Recontextualisation

Appropriation par le web-acteur

Diversité des produits, diversité de la réception

LE DESSIN DE PRESSE EN LIGNE : UN PATRIMOINE POUR QUELLES RECHERCHES ?

Dessin en ligne et problèmes d’archivage

Des données en ligne, mais pour quels types d’études ?

L’image satirique ancienne : une mise en ligne tardive qui s’accélère

Quels « portails » pour l’image satirique ?

CONCLUSION - DESSIN DE PRESSE ET INTERNET : RUPTURE OU CONTINUITE?

CAHIER CENTRAL (Dessins)

INTERVIEWS

Aurel (France)

Pierre Ballouhey (France)

Berth (France)

Laurent Blachier (France)

Bernard Bouton (FECO, France)

Olivier Bras (Courrier International, France)

Cameron Cardow (Canada)

Chimulus (France)

Coco (France)

Colcanopa (France)

Odile Conseil (Courrier International, France)

André-Philippe Coté (Canada)

Jeff Danziger (USA)

Philippe Decressac (Belgique)

Deligne (France)

Liza Donnelly (USA)

François Forcadell (Iconovox, France)

Damien Glez (Burkina Faso)

Goubelle (France)

Thomas Goussard (France)

Dave Granlund (USA)

Rainer Hachfeld (Allemagne)

Emad Hajjaj (Jordanie)

Jiho (France)

Lee Judge (USA)

Kap (Espagne)

Pierre Kroll (Belgique

Marc Large (France)

Lasserpe (France)

Lindingre (France)

Louison (France)

Daniel Maja (France)

Francisco Manny (Singapour)

Pedro Molina (Nicaragua)

Jim Morin (USA)

Peter Nicholson (Australie)

Pakman (France)

Plantu (France)

Marlene Pohle (Argentine)

Snut (France)

Jacques Sondron (Belgique)

Stephff (Thaïlande)

Klaus Stuttmann (Allemagne)

James Tanay (Iconovox)

Ann Telnaes (USA)

Martin Vidberg (France)

Zapiro (Afrique du Sud)